Coupé Décalé

Création 2013-2014 de Robyn Orlin et James Carlès

Le projet Coupé-décalé s’intéresse au regard que portent les chorégraphes contemporains sur cette pratique populaire provenant de la culture Attiée (Côte d’Ivoire) apparue à Paris au début des années 2000. Aujourd’hui la création contemporaine s’empare de nombre de pratiques populaires et les interprète pour nourrir une « nouvelle langue chorégraphique », retour éternel comme source d’inspiration.

ACTE 1 : « I am not a sub-culture, rather a gallery of self-portraits with a history walking in circles » / Un solo de Robyn Orlin avec et pour James Carlès

Chorégraphie : Robyn Orlin

Interprétation : James Carlès

Conseil vidéo : Pierre Sasso

Conseil costumes : Birgit Neppl

Lumière et régie : Arnaud Schulz

ACTE 2 : « On va gâter le coin ! » / Pièce de James Carlès pour 5 danseurs

Chorégraphies : James Carlès

Interprétation : Gahé Bama, Clément Assemian, Stéphane Mbella, Franck Serikpa, Brissy Akezizi

Vidéo : Charles Rostan

Lumière et régie : Arnaud Schulz

Prologue #1 pour Psaumes

Création 2014-2015 de James Carlès

A propos :

Avec « Psaumes », j’aimerais parcourir et « saisir » les multiples sens de la relation tels qu’ils se jouent aujourd’hui dans la société.

Qu’est ce que le sacré ? Qu’est ce qui est sacré aujourd’hui ? Pourquoi c’est sacré ?

Comment le sens du sacré se métamorphose t-il à partir des trajectoires personnelles ou collectives ? Quelle est mon approche du sacré ? Qu’est ce qui est sacré pour moi ?

Qu’est ce je désacralise ? Quels sont mes sacrilèges ?

James Carlès

La pièce :

Prologue #1 pour Psaumes, est un questionnement du Chorégraphe autour du sacré. L’Orchestre Baroque de Montauban, sous la direction de Jean-Marc Andrieu, donne une interprétation originale et puissante de la musique du Chevalier St George. Sur ces notes, l’espace scénique particulier créé pour l’occasion est investi avec force et singularité par les 3 interprètes. La création de la vidéaste/plasticienne Elise Perrier apporte des niveaux de lecture supplémentaires, à la fois ludiques, décalés et chargés d’une symbolique forte.

La Musique du Chevalier de Saint George, bien ancrée dans son temps, dégage une énergie rythmique fondamentalement liée à la danse.

Dans la version «Musique vivante» l’orchestre Les Passions est composé de 4 musiciens pour l’interprétation de Quatuors du Chevalier de Saint George (2 violons, 1 alto, 1 violoncelle).

Distribution à la création :

Chorégraphie : James Carlès

Interpretes : Shihya Peng, Aurore Delahaye, Pascal Beugre-Tellier

Musiques : Chevalier de Saint-George

Direction Musicale : Jean-Marc Andrieu

Orchestre : Jean-Marc Andrieu (Flute à bec)

Liv Heym (Violon)

Nirina Betoto (Violon)

Jennifer Lutter (alto)

Marie-Madeleine Mille (Violoncelle)

Vidéaste et Plasticienne : Elise Perrier

Création Lumière : Arnaud Schulz

Trô’Ma

Création 2015-2016

TRÔ’MA… Danse & mythologies sportives

Une création de James Carlès, Stella Moutou, Jean-Luc Mégange et Thyeks

TRÔ’MA questionne avec humour et poésie la (trop grande) pression à laquelle sont souvent soumis nos sportifs de haut niveau. Le sport est synonyme de dépassement de soi, de victoire, de volonté et d’endurance. Les sportifs connaissent des victoires mais aussi des défaites au prix d’efforts considérables. Leurs forces et leurs faiblesses sont constamment sous le feu des projecteurs. Vaincre la peur, vaincre la fatigue, vaincre la pression médiatique tout en restant performant, brillant et irréprochable ; tel est l’enjeu.

Chorégraphie : James Carlès, Stella Moutou, Jean-Luc Mégange et Thyeks

Interpretes : Stella Moutou, Jean-Luc Mégange, Thierry « Thyeks » Girard

Lumière, son et mapping : Thierry « Thyeks » Girard