La danse contemporaine est souvent reconnue comme un courant libre de la danse. Elle se caractérise tantôt par ses filiations, tantôt par ses ruptures, toujours ou presque en fonction d’une approche commune : emprunter les techniques aux courants modernes ou classiques, les actualiser ou les détourner, les métisser, créer des passerelles avec d’autres disciplines artistiques.

Chaque enseignant développe son propre style : souple, harmonieux, accéléré ou ralenti, : «Les besoins des danseurs sont différents et complémentaires. Certains ont besoin de retrouver des bases classiques, d’autres apprécient les mouvements plus organiques. Il est donc important d’allier les deux. D’autre part, plus le plaisir de danser est grand, plus l’interprétation artistique est sollicitée. Arriver à sentir que le danseur se donne un espace de liberté à travers l’exercice ou la variation proposée est l’une des plus grandes satisfactions du professeur». C’est avec cette ligne de conduite que Marie-Elisabeth construit ses cours, attachant aussi beaucoup d’importance à la musicalité.

Apparue en Europe et aux Etats-Unis après la Seconde Guerre Mondiale, la danse contemporaine constitue un style de danse plus libre qui suit l’apparition de la danse moderne. Mélange de touches personnelles de chaque pratiquant et de techniques acquises dans les autres disciplines, la danse contemporaine nous ouvre à un univers d’expression absolue sans règles.
On peut sans doute désigner communément par danse contemporaine un courant de danse tiré de la danse moderne et ayant acquis une certaine liberté dans les mouvements et la conception des choses. La danse est souvent basée sur l’improvisation du pratiquant lui-même mais aussi de son enseignant. Chaque enseignant définit en effet sa propre technique, sa propre improvisation. Il faut aussi noter que la danse contemporaine tire diverses techniques d’autres disciplines comme la danse classique, la danse de salon, la danse urbaine, la danse traditionnelle et bien sûr la danse moderne. Tout est donc un concept et c’est ce qu’ont voulu montrer les initiateurs de ce courant. Une génération qui a rompu avec les règles classiques de la danse moderne a fait naître de nouveaux questionnements sur l’interprétation et l’expression corporelle. Aucune limite n’est alors plus fixée jusqu’à atteindre un certain stade que l’on désigne par « non-danse ».
La danse contemporaine, comme tout autre style est un divertissement, artistique bien qu’amusant, mais qui permet à tout danseur d’être en parfaite symbiose avec son corps et ses mouvements. Un moyen efficace afin d’exposer à tous l’artiste en chacun de nous sans que l’on ne puisse nous juger. Une danse personnalisée certes, mais qui relève toujours d’un concept compréhensible dans son interprétation par le danseur : chacun a son rythme, son style mais se donne une identité commune dans le courant par l’art de l’improvisation.

Aurore Delahaye

Jeudi 17h30 – 18h30

Enfants 9/12 ans

Adultes

Jeudi 18h30 – 19h45

Débutant / Élémentaire

Jeudi 19h45 – 21h00

Moyen / Avancé

Antoine Lecouteux

Lundi 17h30 – 18h30 et Mercredi 17h15 – 18h30

Adolescents

Adultes

Lundi  et Vendredi 18h30 – 19h45

Débutant / Élémentaire

Lundi  et Vendredi 19h45 – 21h00

Moyen / Avancé

Laurie Boyé

Samedi 12h45 – 14h00

Adolescents