Présente au Moyen-Orient depuis des millénaires, la danse orientale est issue d’une tradition gestuelle et orale transmise par les femmes de génération en génération. Loin de la vision mercantile et pailletée qu’un tourisme forcené n’a cessé d’amplifier, la danse orientale possède son histoire et ses techniques propres.

La danse orientale consiste à réaliser des gestes gracieux, dans une mélodie harmonieuse. La danseuse communique donc avec son entourage grâce à son art, elle peut démontrer  tous les sentiments qu’elle ressent à travers la danse. Actuellement, les Occidentaux sont devenus de très grands fans de cette danse et l’enseignent dans différents pays d’Europe. En ce qui concerne les Français, ils ont connu la danse orientale pendant la campagne de Bonaparte en Égypte. Globalement, la danse orientale se caractérise par la souplesse et la sensualité des mouvements.

La danse orientale est une danse présente depuis des milliers d’années.  Elle est plus connue chez les Occidentaux comme étant la « danse du ventre » mais ce terme n’est pas très apprécié dans le domaine de la danse orientale. Elle est généralement dansée par les femmes, cet art exprime tout à la fois la féminité, la souplesse et la sensualité. Il existe plusieurs types de danse orientale dépendant du pays d’origine, par exemple la danse du foulard ou la danse avec une canne. Elle peut interpréter toutes sortes de sensations que la danseuse pourrait avoir comme l’amusement, le dégoût ou la faiblesse, le tout dans les mouvements de son corps et sans qu’on ne puisse voir ce qu’il y a derrière son visage masqué.

Cette danse est parfaitement adaptée au corps féminin, car elle sollicite souplesse et tonicité du buste, des épaules, des bras, des mains et du bassin, mais surtout du ventre, car les abdominaux travaillent en profondeur, galbent la ligne, gainent les viscères et améliorent le transit intestinal, le tout accompagné de finesse et de sensualité ; voilà d’où vient l’origine de son appellation la danse du ventre. La danse orientale est une pratique qui tonifie également les cuisses, assouplit les articulations et permet de lutter contre l’ostéoporose.

danse orientale

Maya Sarsa

Mercredi 21h à 22h15

Débutant / Élémentaire