DCN2018-facebook-1920x1080 (2)

Evalem & The Beardy Priest + Bernardo Montet « Le soleil du nom »


Lundi 29 octobre 2018 – 20h30
Centre Culturel – Théâtre des Mazades

Evalem & The Beardy priest : duo acoustique musical revisitant en version soul / jazz des classiques de tous horizons

Bernardo Montet, « Le soleil du nom » : rencontre d’auteurs portant leur propre matière au plateau avec pour socle permanent le film de Téo Hernandez. Cette performance est une ronde où les matières circulent entre elles, créant un tourbillon de sens et sensations.

Zora Snake (Hip-Hop/Krumping) – Création 2018 « Le départ »


Mardi 30 octobre 2018 – 20h30
Centre Culturel – Théâtre des Mazades

Il va être question de révolte et de salut.
Il va être question de dépassement d’esprit et de corps.
Il va être question d’avant.Il va être question d’après.
Parce que cela s’appelle « Le Départ ».

Carte blanche à James Carlès et à ses intervenants


Mercredi 31 octobre – 20h30
Centre culturel – Théâtre des Mazades

James Carlès propose une carte blanche aux chorégraphes et danseurs internationaux intervenant sur le stage « Les techniques fondatrices » du festival. Retrouvez sur scène Angelo Monaco, TJ Lowe, ou encore Nicolas Huchard et Raphaël Sergio dans des soli créés tout spécialement pour les 20 ans du Centre Chorégraphique James Carlès.
Une seule règle du jeu proposée par le directeur artistique : danser sur une chanson francophone qui raconte une partie de leur histoire personnelle.

Léna Blou – Master Class


Université Jean Jaurès – La Fabrique

Une masterclass inédite avec Lena Blou qui vous fera découvrir son style très personnel – la Techni’ka –, ancré dans le patrimoine traditionnel et populaire de la Guadeloupe – le Gwo-ka – et pourtant résolument contemporain !

Germaine Acogny – Master Class – Technique Acogny


Vendredi 2 novembre 2018 – 14h00
Centre Culturel – Théâtre des Mazades

Germaine Acogny est danseuse, chorégraphe, pédagogue, fondatrice de l’Ecole des Sables.
Véritable émissaire de la Danse et de la Culture Africaine, elle a mis au point sa propre technique de Danse Africaine Moderne. Elle est considérée comme « la mère de le Danse Africaine Contemporaine».

Germaine Acogny – « La danse intérieure » + Trio Louis Sclavis, Jean Paul Delore et Sébastien Boisseau – « Langues et Lueurs »


Vendredi 2 novembre 2018 – 20h30
Centre Culturel – Théâtre des Mazades

Solo chorégraphique de Germaine Acogny. Danseuse, chorégraphe, pédagogue, fondatrice de l’Ecole des Sables.Véritable émissaire de la Danse et de la Culture Africaine, elle a mis au point sa propre technique de Danse Africaine Moderne. Elle est considérée comme « la mère de la Danse Africaine Contemporaine».

Concert « Langues et lueurs »: l’itinérance géographique et poétique des Carnets Sud Nord concentrée dans une performance littéraire et musicale en forme de récital.

Compagnie James Carlès Danse&Co – « PSAUMES #02 HAPPI, LA TRISTESSE DU ROI »


Lundi 5 novembre & Mardi 6 novembre 2018 – 20h30
Université Toulouse Jean Jaurès – La Fabrique

Dernière création de James Carlès : un solo à la fois plastique et organique dans lequel chaque élément -danse, vidéo, lumière, son- vient concourir à créer une « logique de la sensation ».

Trio Madrépore – « Cahier d’un retour au pays natal » d’Aimé Césaire + Florence Boyer – Conférence dansée Kozman Maloya


Mardi 6 novembre 2018 – 20h30
Centre Culturel Henri Desbals

Trio Madrepore : dans cette lecture musicale du Cahier d’un Retour au pays natal, musique et texte dialoguent et font écho, exprimant « la poésie de fièvres et de séismes », « la poésie de passion, paroxystique, péléenne », cette « poésie-action » qu’Aimé Césaire recherchait et qui anime magistralement ce texte lucide et sincère, intime et érudit.
Suivant Aimé Césaire dans sa quête intime et confrontant chacun à l’inconnu inscrit au plus profond de son être.

Jean Paul Delore – Dieudonne Niangouna – « Machin La Hernie »


Mercredi 7 novembre 2018 – 20h30
Université Jean Jaurés – La Fabrique

« Machin» comme un objet innommable, non identifié.Une chose incongrue, insolente, hors norme. « Hernie » comme une excroissance, une protubérance, un appendice encombrant.
L’histoire d’un dictateur dans sa furie, dans sa folie, « lhistoire de mon-colonel Martillimi Lopez fils de Maman Nationale, venu au monde en se tenant la hernie, parti de ce monde toujours en se la tenant… ».
L’histoire aussi d’un livre publié dans une version « raccourcie » en 1983 sous le titre de LÉtat honteux, et, quelque vingt ans plus tard, dans sa version « intégrale ».

 JeanPaul Delore et Dieudonné Niangouna sont allés au cœur du monstre, dans les entrailles de la création de Sony Labou Tansi, au plus près de ses mots. Ils sont allés dans la matrice romanesque, dans le creuset, dans la furie d’écriture du trublion iconoclaste. Ils les restituent dans la puissance de leur démesure. Ils nous emportent dans une déambulation solitaire, dans les eaux furieuses d’un texte fleuve, dans la folie et la honte d’un tyran à la triste hernie et dont l’emblème est la braguette…

Pedro Pauwels et la cellule chorégraphique – rencontre d’auteurs – le labo du centre chorégraphique James Carlès


Centre Culturel Henri Desbals

Pedro Pauwels pose un regard sur les créations de « jeunes » professionnels issus du cursus «La Cellule Chorégraphique – LE LABO » du Centre Chorégraphique James Carles.

Après une année de création, les jeunes chorégraphes donneront corps sur scène à leur travail chorégraphique à travers une série de soli. Pour cette soirée, les chorégraphes émergents du cursus ont été amenés à développer leur matière corporelle pour la mettre en jeu. Ils exploreront ainsi les outils d’écriture chorégraphiques, d’interprétation et de jeux scéniques.

Thomas De Frantz + Kehinde Ishangi – Conférences dansées


Jeudi 8 novembre 2018 – 20h30
Centre Culturel Henri Desbals

Conférence dansée de Thomas DeFrantz : African-American Social Danse through the History
Conférence dansée de Kehinde Ishangi : Exploring Functional Anatomy through the Dunham Technique

Emmanuel Pi Djob – James Carlès & Guests – « GOSPEL RIVER #2 »


Vendredi 9 novembre 2018 – 21h00
Centre Culturel Altigone

La Cie James Carles Danse & Co et Emmanuel Pi Djob s’associent à nouveau pour une création entre musique, danse, Slam, vidéo autour de l’histoire et des circulations du Gospel à travers le monde.

Gospel Rivers #2 cherche à traduire la quête de l’harmonie, l’équilibre des pôles masculins et féminins dans le sacré. Thèmes centraux dans la spiritualité d’Afrique et de sa diaspora (Des continents Noirs).
Ils nous feront traverser l’histoire du gospel ainsi que ses multiples circulations à travers le monde.  Gospel Rivers #2 est une narration parlée, chantée, sous-titrée et dansée des racines, de l’histoire et de la formidable épopée contemporaine de cette musique.

TEASER FESTIVAL DCN 2018

Programme du festival DCN 2018

Affiche festival DCN 2018