“Viens tel que tu es !”

Edition 2019 en préfiguration du projet

« CORPUS AFRICANA –Focus AFRICA 2020 »


La célébration, ainsi que le succès artistique, scientifique et populaire de la 20ème « édition anniversaire » du festival Danses et Continents Noirs, qui a eu lieu du 27 octobre au 10 novembre 2018, et qui s’est déroulée en collaboration avec le Consortium Erasmus Mundus EuroPhilosophie des Université de Toulouse Jean-Jaurès, Louvain (Belgique), Coinbra (Portugal), Prague (Pologne), Wuppertal (Allemagne)etc, nous a amené à confirmer la redéfinition de notre projet artistique et politique.

Toute l’équipe du festival souhaite désormais s’inscrire dans une dynamique diachronique.

C’est-à-dire conserver la dynamique d’une biennale danse en contenu et en qualité, qui sera consolidée grâce au partenariat confirmé du consortium international Euro-Philosophie, et des nouvelles propositions des universités internationales (Duke et Florida State University aux Etats Unis, Bahia au brésil, Colombie, Haiti, Sénégal, Pointe à Pitre, Canada, Angleterre etc.).

C’est-à dire aussi, dans les années intermédiaires, construire une programmation plus légère en temps et en contenu à la mesure de nos réels moyens humains et financiers et qui mettra l’accent sur l’éducation artistique, la jeunesse et les propositions artistiques fédératrices (grand public).

L’énergie et les yens libérés permettront de mieux construire la « saison Biennale ».

Cette biennale aura la vocation à être véritablement internationale et croisant dans un même espace temps des artistes et scientifiques de renom venant des quatre coins du monde.

Nous souhaitons également travailler de façon plus précise et clairement affichée sur la question
du racisme et des discriminations.

PROGRAMME stage de DANSE

Du lundi 28 octobre au vendredi 1er Novembre 2019
> Stage « Les techniques fondatrices des danses noires » // au Centre Chorégraphique James Carlès.

Samedi 2 novembre et Dimanche 3 novembre 2019 > Master Class
Cie Carolyn Carlson (danse) et Brice Wassy (musique)

Samedi 26 octobre

Journée spéciale Brésil – Manifeste scénique de/sur/pour la démocratie 


MARIANA VAZ • APNÉE

 

Spectacle suivi d’une conférence.
Avec l’Université Toulouse II Jean Jaurès – Consortium Erasmus Mundus EuroPhilosophieApnée est né de la rencontre entre…
Mariana Vaz (artiste avec un travail transdisciplinaire, entre les arts du spectacle et les arts visuels, en réalisant surtout de la mise en scène, avec presque 15 ans d’expérience dans les arts du spectacle et de la performance, fondatrice de deux compagnies de théâtre et danse au Brésil) et
Rita Grillo (comédienne, metteuse en scène et professeur de théâtre, avec un parcours théâtral de plus de 18 ans, ayant travaillé avec des metteurs en scène importants au Brésil et à l’étranger, fondatrice du collectif de comédiens VULCÃO au Brésil).Apnée est un manifeste scénique créé par les artistes brésiliennes résidant à Paris, Rita Grillo et Mariana Vaz. Une réponse au choc face à l’élection de Jair Bolsonaro à la présidence du Brésil et à la vertigineuse croissance de l’extrême droite dans le monde.

18h30 – TP 10€ – TR 8€ – TE 5€ – Centre Universitaire Culturel Chapou

Mardi 29 Octobre

Concert AFRO BEATZ (Musiques Urbaines Actuelles)

HOMMAGE À DJ ARAFAT


> Partie 1 > DJ ROBERT DSH STUDIO  – CIE JAMES CARLÈS & CO • Extrait Coupé-Décalé. Il est considéré par beaucoup comme l’un des plus grands chanteurs d’Afrique subsaharienne et un ambassadeur du coupé-décalé, ayant eu sur la culture musicale ivoirienne une influence considérable Mr. H est le directeur de DSH studio, centre de formation qui accueille depuis 2005 les porteurs de projet dans le domaine culturel et est spécialisé dans la culture Hip Hop. C’est un des rares lieux en France à proposer des formations professionnelles dans cette esthétique.

Au début des années 2000, ce mode d’expression musicale apparaît, initiée par de jeunes Ivoiriens vivants en France, avec des rythmes toniques inspirés des percussions ivoiriennes et congolaises, des paroles joyeuses et un art de s’habiller de vêtements de marques

Le projet coupé décalé est une pièce chorégraphique en deux actes.
L’acte 1 de Robyn Orlin avec et pour James Carles, puis l’acte II de James Carles pour 5 danseurs de Coupé décalé. L’hommage présenté est extrait de l’acte II.

Acte 2 : « On va gâter le coin ! »
Chorégraphie : James Carlès
Interprétation : Gahé Bama, Clément Assemian, Stéphane Mbella, Franck Serikpa, Brissy Akezizi
Vidéo : Charles Rostan
Musique : DJ Arafat, Charles Rostand & James Carlès, Abou Nidal 2 Genève, DJ Leo
Lumière et régie : Arnaud Schulz

Mardi 29 Octobre

MEIWAY

(200% Zoblazo /

Côte D’Ivoire)


Partie 2 > Meiway, de son vrai nom Désiré Frédéric Ehuil , né le 17 mars 1962 à Grand-Bassam, à 41,4 km au sud d’Abidjan dans2 Sud-Comoé, est un chanteur, auteur-compositeur-interprète, musicien et producteur ivoirien.

Il a eu sur la culture musicale de son pays, une influence considérable.

Il est l’un des plus grands artistes musiciens africains grâce à sa constance dans son travail et son talent multidimensionnel.

Pionnier du genre musical Zoblazo (la danse des mouchoirs blancs) qu’il crée et de son marketing qu’il contribue à populariser d’abord en Côte d’Ivoire puis à travers le monde, il est considéré comme un artiste africain majeur du XXIe siècle.

Il crée un style musical, le Zoblazo, inspiré des rythmes folkloriques du sud de la Côte d’Ivoire qu’il décline tout au long de sa carrière

20h – Le Metronum – TP 12€ – TR 10€ – TE 8€

> Rencontre danses et pratiques amateures


Mercredi 30 Octobre

Le festival accueille des groupes amateurs venant de toute la France et avec lesquels ils partagent des projets de compagnonages sur toute la saison.

SCENE DANSES, MUSIQUES ET PRATIQUES AMATEURS > RESTITUTION PUBLIQUE

20h30 – Entrée libre et gratuite – Centre Chorégraphique James Carlès

Jeudi 31 Octobre

CIE CAROLYN CARLSON • MANDALA – THE SEVENTH MAN


MANDALA (2010)

Durée: 22 min Chorégraphie: Carolyn Carlson – Interprete: Sara Orselli Un cœur qui bat, qui propulse la vie dans un corps qui à son tour ondule, virevolte. Mandala fascine le spectateur par son rythme hypnotique, accompagné avec justesse par la musique puissante de Michael Gordon.
Au cercle de l’enso, qui symbolise à la fois l’univers et le geste artistique parfait, peut également s’ajouter la référence aux agroglyphes, ces motifs circulaires apparus dans les champs de céréales. Manifestations géométriques aux origines mystérieuses, ils apparaissent comme autant de messages émis par une force de l’esprit, peut-être venue d’ailleurs, et semblent vouloir nous rappeler la part d’inconnu qui subsiste tout autour de nous.
Sara Orselli donne corps à ce solo qui représente l’aboutissement de la complicité nouée depuis plus d’une décennie avec Carolyn Carlson.

THE SEVENTH MAN (2019)

Durée: 30 min Chorégraphie: Carolyn Carlson – Interprete: Riccardo Meneghini

– Après 10 années de collaborations fructueuses sur différentes créations, Carolyn Carlson crée aujourd’hui un solo pour Riccardo Meneghini, interprète charismatique de sa compagnie. Inspiré par le livre éponyme de John Berger « A Seventh man » (1975), décrivant la vie des travailleurs migrants en Europe, ce solo électrique et dynamique incarne le corps subi des travailleurs et évoque nos désespoirs, ruptures, reconstructions et promesses du présent.
Porté par la musique organique de Guillaume Perret, The Seventh man nous entraîne dans un voyage sur les métamorphoses qui font de nous des êtres uniques car pluriels.
« Born on every departure »…

20h30 – TP 20€ – TR 16€ – TE 12€ – Théâtre des Mazades

Vendredi 01 Novembre

BRICE WASSY QUARTET • HOMMAGE À MILES DAVIS

Brice Wassy Connu sous le nom du ” Roi du rythme en 6/8 “, Brice Wassy a eu un véritable impact sur la musique de l’Afrique de l’Ouest. Ancien leader de groupe de Manu Dibango et Salif Keita, Wassy a travaillé à la fois avec des artistes africains tels que Miriam Makeba, Mabi Thobejane, Madala Kunene, Toure Kunda, Doc Mthalane, Moses Molelekwa et Busi Mhlongo, ainsi qu’avec des artistes d’autres origines, dont le violoniste de jazz français Jean-Luc Ponty, le percussionniste cubain Changuito, et le percussionniste brésilien Airto Moreira. Le défunt Fela Kuti déclara que Wassy ” élargit nos esprits avec la militance de son propos et ouvre nos coeurs aux rythmes de l’Afrobeat “ 20h30 – TP 12€ – TR 10€ – TE 8€ – Le Taquin

 

Samedi 02 Novembre

 SARA BRUN • PATH OF DREAMS // HÉLÈNE PERGES • ROSAE


PARTIE 1 > PATH OF DREAMS (première partie)

– d’après l’univers de Léonora Carrington Durée : 20 min Chorégraphie: Sara Brun– Interprètes: Anna-Maria Besnier Bayon & Aline Gubert.
S’inspirer de l’univers de Leonora Carrington c’est plonger dans le surréalisme, dans le « voir au delà du réel » et tenter de tracer des trajectoires de rêves…. paths of dreams.

A travers cette création, je souhaite questionner notre vision du réel, ce que l’on ne voit pas et se révèle dans les rêves… Leurs messages cachés, les monstres et symboles qu’on y retrouve souvent et qui sont dans notre inconscient collectif comme des clefs ouvertes d’une autre relation au monde possible, une fenêtre vers notre part sensible et vers ce qui nous relient à toutes choses (inter- connexion des êtres, des ondes et des époques). Le surréalisme qui nous entoure est partout et constitue aussi notre réalité proche et lointaine… Les rêves sont une empreinte
parmi tant d’autres. […]

ROSAE Durée : 10 min Chorégraphie et interprétation: Helene Perges
AU COMMENCEMENT… Une vision J’avais l’image d’un groupe, comme des silhouettes un peu floues. S’agit-il d’hommes, de femmes ? Le travail de la peintre Véronique Beucher correspondait parfaitement à cette image. J’ai donc choisi de commencer le travail de création avec le groupe à partir de ce tableau.
Ces deux créations chorégraphiques sont le résultat des travaux menés par ces artistes au sein de la cellule chorégraphique, accompagnées tout au long de ce processus par le regard exterieur du Chorégraphe Pedro Pauwel.

> Partie 2 : Compagnie James Carlès Danse & Co – Poesis (work in progress) – Dansez sur moi .

Musiques : Claude Nougaro, sélectionnées par Cécile Nougaro Interprètes : Brissy Akézizi, Sébastien Varas, Aurore Delahaye, Antoine Lecouteux Avec la participation des étudiants du CRR de Toulouse accompagnés pas Hervé Rumeau et James Carlès.

20h30 – TP 10€ – TR 8€ – TE 5€ – Centre Universitaire Culturel Chapou

Mercredi 6 novembre

CIE LES SOEURS FATALES • PATRIARCHY  


À quoi rêvent les jeunes filles d’hier et d’aujourd’hui, d’ici et d’ailleurs ?
Sûrement pas de la vie de Jackleen, l’héroïne du spectacle anglophone mis en scène par Céline Nogueira « pa.tri.ar.chy » et présenté en mars dernier à La Fabrique, dans le cadre du festival « Universcènes ».

Et pourtant… combien tomberont comme elle dans cette machine infernale que peut devenir la vie conjugale ?
Jackleen Wilde (réplique française de Jacqueline Sauvage) est une jeune secrétaire, épouse depuis son plus jeune âge de Donald T. Wilde (Donald Trump ?), businessman arrogant et sûr de lui (oui Donald Trump !) dont elle sera tout au long de sa vie sous le joug financier et le jouet de ses violences sexuelles, physiques et psychologiques.
Jusqu’au geste fatal, irréversible, de ceux que nos sociétés patriarcales condamnent, faisant payer une double peine à ces femmes victimes qui, pour avoir voulu sauver leur peau, se retrouvent sur le banc des accusées et dans certaines parties du monde, vouées à la peine capitale.
Tricotée d’écrits de sources diverses, pour la plupart de la plume de Céline Nogueira, la pièce fait entendre le récit d’une vie broyée par la « machine patriarcale », se faisant l’écho de multiples voix féminines – interprétées sur scène par quatre comédiennes différentes – comme autant de facettes des violences infligées de tout temps aux femmes : mariage forcé, violence et viol conjugaux, grossesse non désirée, parturition compliquée, harcèlement sexuel, humiliation, sexisme ordinaire…

1h30 Mise en Scène: Céline Nogueira
20h30 – TP 10€ – TR 8€ – TE 5€ – Centre Universitaire Culturel Chapou

Vendredi 8 novembre

EMMANUEL PI DJOB 

JAMES CARLÈS & GUESTS

• GOSPEL RIVERS #03


Gosper River 3 La Cie James Carles Danse & Co s’associe de nouveau à Emmanuel Pi Djob, en invitant comme guests une formation de 9 chanteuses – choristes d’exception en Gospel, dans la tradition afro américaine-, et la formation Gospel Walk dirigée par Deedee Daniels.

Cette nouvelle création viendra clore le cycle de trois ans dédié à la conception ainsi qu’à la création du projet Gospel River, qui est une création entre musique live, chant, danse et video.

Avec cette dernière création, James Carlès et Emmanuel Pi Djob officialisent le choeur du Centre chorégraphique James Carlès, constitué des étudiants en formation professionnelle, des amateurs , ainsi que de l’équipe administrative du centre chorégraphique.

Cette formation matérialise ainsi le désir de ces deux artistes de créer un projet intégratif qui réunirait tout un chacun quelques soient ses origines sociales, culturelles, générationnelles, professionnelles, avec pour seul objectif de dire sa voix, signifier son geste.

Gospel River est un projet artistique et politique qui interroge la mixité, le vivre ensemble dans la paix et l’harmonie.

Gospel River 2 est une création chorégraphique et musicale incantatoire et percussive.

L’une des idées maitresses de notre démarche pourrait se formuler ainsi : « Si je m’exprime (joue ou danse) vraiment avec une profonde humanité, alors l’humanité qui est en face de moi sera nécessairement touchée, car mon humanité révèle celle de l’autre » *.

Ils nous feront traverser l’histoire du gospel en une narration parlée, chantée et dansée pour saisir comment les bouleversements vécus s’expriment d’une façon manifeste dans ces chants.
Emmanuel Pi Djob est l’un des initiateurs, depuis les années 90 du renouveau de la musique Gospel en Espagne et en France, à travers de nombreux workshops et concerts.

Cet artiste d’une grande humilité devient en 2013 demi-finaliste de l’émission « The Voice, où il est plébiscité par le public et le jury.

En 2016, il écrit et compose l’album « Get on Board ! » comme une invitation « à monter à bord » de son univers empreint d’amour, d’humanité.

21h – TP 16€ – TR 12€ – TE 8€ – Centre Culturel Altigone

TEASER FESTIVAL DCN 2018

Programme du festival DCN 2019 bientôt en ligne !