PROFESSEUR DE DANSE AFRICAINE, AFRO-CONTEMPORAIN, COUPÉ DÉCALÉ

Artiste reconnu depuis 15 ans en Côte d’Ivoire et au Burkina Faso, Bama Eloi dit Gahé a alterné sa carrière entre chorégraphe, danseur et metteur en scène, conteur, chanteur et acteur. En 1990, il travaille avec la chorégraphe ivoirienne Rose-Marie Guiro et sa compagnie Les Guirivoires. Il fonde en 2001 avec Souleymane Porgo la Compagnie Téguéré au Burkina Faso et signe sa première chorégraphie avec “Yengré” ou Racines.

En 2002, il crée une section danse à l’Atelier Théatre Burkinabé, avec un cours de danse africaine traditionnelle et un cours de danse africaine contemporaine. Il encadre des stages internationaux. Il développe des projets artistiques avec l’artiste musicien BilAka Kora, est acteur dans plusieurs films de cinéastes Burkinabé dont “ Le Cercle de la Danse ” du réalisateur Aladé Djamihou, 1er prix du Concours Unesco descénario du Film francophone en 2004.

Avec la Compagnie Yikôdancefaso, créée en fin 2006, il met en œuvre un projet d’expression personnelle entre autre sur des créations “solo”, des improvisations et des performances, dont « Sois Réel », présenté au Théâtre des 3 Ponts à Castelnaudary en mars 2010, « Djèno ou l’Innocence » , création en cours présenté au Chai à Capendu en avril 2010, « Tounga ou l’Aventure » et « Rencontre », performance de danse et calligraphie.