Atelier danse avec Caroline Boussard – Technique GAGA

 

Dans le cadre du programme de la Cellule Chorégraphique, le Centre Chorégraphique James Carlès accueillera :
Mme Caroline Boussard du mardi 23 au vendredi 26 avril 2019.

Volume horaire : 12h d’atelier (3h/jour)
Tarif ERD* : 120€
*Entraînement Régulier du Danseur

A partir des outils de la technique Gaga ((c) Ohad Naharin), Caroline Boussard développera des ateliers d’improvisation autour du corps, la matière, et la présence au plateau.

Attention, nombre de places limité.
Inscription avant le samedi 20 avril à l’accueil du Centre Chorégraphique James Carlès
ou à ireya.alborova@jamescarles.com

——–
Caroline Boussard
Née en 1977 à Laval, Caroline débute la danse à Saint-Nazaire à l’age de 11 ans auprès de Nadine Husson, au sein de l’école Studio 1. Elle fera partie de la compagnie junior Azimut de 1990 à 1993. Elle poursuit sa formation au Conservatoire National Supérieur de Danse de Paris,(CNSMDP) en section danse contemporaine. C’est la qu’elle rencontre le chorégraphe israélien de la cie Batsheva, Ohad Naharin. Elle part pour l’Israël après avoir obtenu son diplôme du Conservatoire. Après deux ans passés dans la compagnie junior, elle intègre la compagnie principal en 2001 et sera interprète pour Ohad Naharin pendant 10 ans. Durant cette période, elle travaille également avec les chorégraphes Mats Ek, Sharon Eyal, Paul Selwyn Norton, Yasmeen Goder, Ronit Ziv, Yossi Berg. Elle sera répétitrice de la compagnie pour une année, et deviendra enseignante certifiée du mouvement de langage de Ohad Naharin, le GAGA. En 2009, elle quitte la compagnie et part enseigner le répertoire de Batsheva dans des compagnies à travers le monde (Finlande, Écosse, Hollande, Suède). Parallèlement a son parcours artistique, elle étudie le méthode de thérapie d’Ilan Lev. (méthode rejoignant celle de Feldenkrais) Elle collabore depuis 2010 aux projets de la dynamique troupe internationale de Maria Kong, basée à Tel Aviv.

Technique Gaga
La technique Gaga est une nouvelle façon d’acquérir des connaissances et une conscience de soi à travers son corps. Elle fournit un cadre pour découvrir et fortifier son corps en y ajoutant de la souplesse, de l’endurance et de l’agilité, tout en éveillant les sens et l’imagination. Elle développe une prise de conscience des faiblesses de notre corps, stimule les zones atrophiés, expose nos habitudes physiques, et suggère des moyens pour s’en défaire. Il n’y pas de mouvement imposé, le professeur dirige la classe en donnant des images qui doivent être ensuite traduite de façon physique. Le travail améliore le mouvement instinctif, connecte le mouvement conscient et inconscient, et permet une expérience de liberté et de plaisir de façon simple, dans un espace agréable, dans des vêtements confortables, accompagnés de musique, chaque personne avec lui-même et avec les autres.