Présentation des intervenants du stage d’automne « Les Techniques Fondatrices  » 2019

Elias Lazaridis est installé à Londres depuis 2007 en tant que danseur professionnel indépendant et professeur de danse. Il a ainsi dansé pour Hofesh Shechter et Akram Khan. En 2009, il commence à travailler avec Sidi Larbi Cherkaoui, notamment dans Das Rheingold et Puz/zle. Il a également participé à la scène d’ouverture du film Anna Karénine, mis en scène par Joe Wright et chorégraphiée par Sidi Larbi Cherkaoui.

Kristina Alleyne a rejoint depuis 2011 la Cie Akram Khan Company pour sa pièce « iTMOi ». En 2014, avec sa sœur Sadé, elle lance la compagnie ALLEYNE DANCE. Depuis, la Cie a participé à de nombreux projets et a présenté de courts extraits du duo ‘A Night’s Game’ à Vienne, à Toronto et en Espagne.

Angelo Monaco

Angelo Monaco est une figure incontournable de la danse modern jazz. Il se forme auprès de la Cie A. Ailey, en Italie et en France. Danseur, chorégraphe et enseignant, sa technique est un métissage entre danse ethnique et jazz traditionnel.

Alain Gruttadauria est un Ovni de la danse actuelle. Le grand public le connaît comme le chorégraphe du groupe Mécano, Almodovar ou de l’équipe de France de patinage artistique , par ses créations multiples et son sens particulier de la pédagogie. C’est surtout un artiste atypique, génial et généreux qui nourrit ses créations de son immense culture. 

Delphine Lemaître s’est formée dans plusieurs styles de danse en France et à l’étranger (classique, modern jazz, contemporain, hip hop) pour enfin se perfectionner en Hip Hop New Style et Jazz Funk/Street Jazz. L’amour de la scène lui a donné envie de transmettre et de partager avec passion sa propre vision de la danse, influencée par la performance artistique et commerciale.

Raphaël Sergio intègre l’Académie Internationale de la Danse puis suit des cours ouverts de Hip Hop à Studio Harmonic et Lagence Dancefloor. Après un premier plateau télé au Hit Machine, il enchaîne les contrats aux États Unis et à Londres avant de revenir en France.

James Carlès est chorégraphe, danseur, directeur du Centre éponyme et de la Cie James Carlès Danse & Co. Il est également chercheur associé au laboratoire LLA-créatis de l’Université Toulouse Jean-Jaurès. Il explore et questionne les circulations des danses sociales dans le monde.

Depuis les années 90 Emmanuel Pi Djob est l’un des initiateurs du renouveau du Gospel en Espagne et en France. Après une participation remarquée à une demi-finale de « The Voice », il s’affirme aujourd’hui dans un son résolument Afro Soul.

Kyini se perfectionne durant plusieurs mois à Los Angeles, dans les écoles les plus prestigieuses dont le Millennium Dance Complex, Debbie Reynolds, Movement Lifestyle et Immaspace. Il se forme auprès des plus grands chorégraphes tels que Hamilton Evans, Jojo Gomez, Nika Kljun, Brian Friedman, Tricia Miranda, Alexander Chung, Kyle Hanagami etc. Son travail a eu le privilège d’être posté par la chaîne mondialement connue: World Of Dance.

Danseur interprète, professeur de danse, Brissy Akezizi est également chorégraphe et le créateur du concept déposé, le Dancehall Coupé décalé. Il donne régulièrement des stages en France mais aussi en Europe.

Melissa Dilvy est formée en danse Hip Hop d’abord par Kader Nadjar ensuite par la compagnie Dans’6T à Tarbes où elle découvre le Dancehall auprès de Stéphane Mbella. Elle participe à la création de la pièce « Stimule » de la Cie m.0. Ensuite, elle intègre la Cie Achak en tant que danseuse interprète.

Sébastien Varas est vainqueur ou finaliste de plusieurs battles à travers la France, en solo ou avec son crew F2D fondé en 2016. Il s’enrichit aussi d’expériences scéniques au sein de différentes compagnies, comme la Cie Commun Instant de Jean-Pierre Aviotte (Avignon), et la Cie du Cercle des Danseurs Diparus d’Ifrah Zerarda (Toulouse)…

Layo Leyre s’est formé au sein des plus grandes institutions de danse en France et aux Etats-Unis avant de lancer sa carrière. Danseur international et chorégraphe très complet, il danse et chorégraphie aussi bien pour des films, des chanteurs, des festivals, que des shows TV.

Jerky Jessy donne de nombreux cours et participe à des shows et clips vidéos en tant que danseur et chorégraphe à l’Elysée Montmartre ainsi qu’au Bataclan. Il a dansé également pour Djany (Artiste Universal Music) pour la première partie de NE-YO à l’Alhambra, JONESIC au Melty awards et bien d’autres.

Marcus Jarrell Willis a commencé sa formation à la Johnston Performing Middle School, l’école supérieure de Spectacle vivant et arts visuels et Discovery Dance Group à Houston (Texas). A 16 ans, il part à New York et étudie à la Ailey School. Il rejoint the Alvin Ailey dance Theater en 2008. Il voyage dans le monde entier pour donner des master classes et des stages, et plus récemment en Afrique du Sud. Dernièrement, il a organisé un événement sur son travail chorégraphique à New York.

Depuis 2000, en France, au travers de ses cours et ses stages, Clément Assémian souhaite faire partager à ses élèves sa culture, l’histoire de la danse traditionnelle de Côte d’Ivoire et autres pays africains (Mali, Guinée, Burundi, Afrique du Sud, …) ainsi que celle de la danse populaire ivoirienne.

La Carolyn Carlson Company se veut une ruche, un espace de créativité et de liberté au sein duquel s’entrelacent geste et pensée poétique…

Brice Wassy déploie toute la richesse de la musique profondément enracinée en Afrique, mais ouverte à toutes les rencontres. Et derrière l’étonnante complexité de la “Kù Music” surgit la simplicité d’une “African Jazz Dance” qui appelle chacun à ressentir la musique, toute la musique, rien que la musique …